Français English
Menu - Dossier CI
La Cystite Interstitielle
  • Symptômes
  • Diagnotic
    Traitements
  • Régime alimentaire
  • Médicaments par voie orale
  • Chirurgie
  • Electro-stimulation
  • Instillations vésicales
  • Compléments alimentaires
  • Herbes & plantes
  • Homéopathie
    Mini-sondages
  • Résultats
  • Identification
    Courriel/email
    Mot de passe
    Nos partenaires

     

     

    Statistiques
  • 167 membres inscrits
  • Forums 30 sujets / 48 messages
  • 110 personne(s) en lignes
  • 31511 visiteurs depuis 10/08/2017
  • Symptômes

    La Cystite interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse est une maladie rencontrée surtout chez les femmes (près de 95%), et de tous âges (voir plus bas). Des personnes souffrant de cette pathologie depuis plus de 40 ans ont été diagnostiquées CI - ce n'est donc pas une maladie récente. 

    Les 4 symptômes principaux, qui peuvent varier en fréquence et en intensité, sont :

    • Douleurs de la vessie : ces violentes douleurs (brûlures intenses ou coups de poignards) peuvent également s'étendre à toute la région abdominale, le système urinaire complet y compris l'urètre, ou le système génital (vagin, utérus etc). Dans certains cas, les relations sexuelles sont douloureuses ou déclenchent une crise. Les périodes de pré-ménopause ou les règles participent également aux pics de douleurs.
    • Urgences mictionnelles : incapacité de se retenir sans de violentes douleurs, que seules les mictions (douloureuses aussi) peuvent calmer de façon temporaires.
    • Fréquences mictionnelles : mictions multiples dans la journée (au moins 8 fois) pouvant aller à 60 fois par jours dans les cas les plus lourds.
    • Pollakiurie nocturne : douleurs et incapacités à se retenir la nuit, et amenant à de multiples mictions (de 1 à 20 fois par nuit) pour calmer les douleurs. La pollakiurie nocturne jouant un rôle important sur la fatigue du sujet qui ne trouve pas de repos dans un sommeil superficiel et morcelé.

    Autres symptômes :

    • Relations sexuelles douloureuses dans certains cas, voire impossibles
    • Flatulences douloureuses
    • Selles douloureuses

    Les symptômes sont souvent exacerbés par le stress et la consommation de certains aliments. Il en découle une mauvaise qualité de vie (absence de relations sociales, peur de sortir etc).

    Quelques soient vos symptômes, répondre aux 4 critères ci-dessus ne suffisent pas. Vous devez contacter un urologue afin qu'il établisse un diagnostic certain. De plus, ces symptômes récurrants chez les malades ne sont pas systématiquement remplis chez tous les patients diagnostiqués CI.

    Population touchée

    Bien que la population la plus touchée soit les femmes, les hommes sont aussi atteint. Le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK) ne fait pas entrer les personnes agées de moins de 18 ans dans les cas de CI, et leur symptômes doivent faire l'objet de recherche encore plus complète, afin de dépister toute autre pathologie.

     

    Biographie & références

    • J. Curtis Nickel, MD. In Interstitial Cystitis: Characterization and Management of an Enigmatic Urologic Syndrome. 4(3) pp. 112–121. Department of Urology, Queen’s University, Kingston, Ontario, Canada. Rev Urol. 2001.